Un peu de patience…

Le témoignage est en cours de construction.

Il sera en ligne prochainement. Clin doeil

14 Réponses à “Un peu de patience…”

  1. FAJARDA dit :

    JE VOUDRAIS savoir comment je peux venir en aide a ma fille aine car son pere est un pervers narcissique et fait tout pour nous separer car il y a que ce mois pour m’atteindre c

  2. FAJARDA dit :

    car aujourd’hui on est en procedure de divorce .
    DANS les deux premieres processedures j’ai gagne la garde de mes filles et le pension pour mes filles
    maitenant ma fille ainee est chez son pere sans aucune raison concraiite « papa est malheureux . quand rentra tu a la maison « je ne sais pas »

  3. FAJARDA dit :

    ne pas oublier elle est en crise d’adolescence car elle aura 13ans au moins de novembre .j’ai tres peur de la perdre .c’est tres frutrant meme quand jesuis au travail je suis ,frustre il y a tellement de choses qui vient se contre dire dans son comportement c’est horrible pour elle ,sa petite soeur et moi meme de vivre ca.

  4. FAJARDA dit :

    RAISONS APPARENTES

  5. Niccola dit :

    Un de mes frères ainsi que ma belle-sœur ont tous deux les caractéristiques de la perversion narcissique. Je me demandais si ont peu aider ces personnes ou si ce sont justes des monstres dénudés de la faculté d’aimer?

  6. FAJARDA dit :

    merci

  7. coquillage dit :

    bonjour,

    au secours je vis avec une personne perserve et j’en ai peur
    comment faire pour m’en sortir

  8. Carole G dit :

    coquillage
    ,on peut s en sortir(je lai fait avec un enfant de 4 ans)
    mais il faudrait en dire un peu plussur votre histoire.

  9. Isatis 31 dit :

    Bonjour à tous et particulièrement à ceux qui souffrent…
    vous pouvez vous en sortir,essayez par tous les moyens et surtout faites vous suivre par un thérapeute afin d’avoir un soutien et d’acquérir des connaissances,j’ai mis 8 ans pour me sortir de l’emprise de ma mère,je ne la vois plus et malgré tout ce que j’ai à reconstruire la vie est belle et mérite d’être vécue avec des personnes saines,bien entendu!
    Bon courage à tous et montrez l’exemple à vos enfants:fréquentez des personnes sympa,montrez_leur qu’on peut faire le tri…

  10. laïyana dit :

    Bonjour,

    J’ai besoin, j’ai des doutes sur mon mari, il correspond a beaucoup des critères du PN.
    Je ne sais pas trop comment me comporter avec lui, nous sommes marier depuis 6 mois et il me fait vivre un vrai cauchemar , a vrai dire ce n’est pas régulier c’est par periode.
    Si quelqu’un peut m’aider à comprendre s’il vous plait, je crois que la seul façon de m’en sortir serais de me séparer de lui, mais c’est comme si j’était lier à lui, comme si je ne pouvais pas me separer de lui…
    aidez moi s’il vous plait.

  11. Julie dit :

    Bonjour a tous ,

    C’ était en 2008 en octobre ou sur internet j ‘ ai rencontré Mike , artisan a son compte dans la région d’ Aquitaine . Nous nous somme retrouvé quelque semaine plus tard pour un premier face a face . Un week-end que a l heure actuel je qualifierais de bizarre , câlin échange amour, puis un renfermement sur lui même , plus un mots . J’ avoue ne pas avoir compris ce qu’ il ce passais . Puis je suis rentré sur Paris . A la gare au creux de l oreille il m’a murmuré un je t aime , puis quelques jours plus tard il parles d être un vrais couple, ce qui pour lui voulais dire habiter ensemble , en février 2009 j ai quittée Paris , ma famille,mes amis, mon job en cdi et rendu mon appart. La le cauchemar de vivre avec un pervers narcissique a débuté . Mensonge sur mensonge , pour tout des crises pour le téléphone, un rabaissement quotidien de moi même aucune neurones comme il disais.puis je suis tomber enceinte , lui néanmoins septique conclu au fait de le garder , pour moi la chose était simple nous avions 8 ans d écarts lui étant l aîné , il était clair que je voulais un enfant , je lui fixe l ultimatum suivant , si c est non de ta part je part car nous n avons pas les même rêves de vie en somme. Il a du me sentir partir et lui échapper , en vain il prend la décision de le garder .et la c est la descente eu enfer , ses enfers. Il me coupe du monde entier de mes amis , ma famille, critique tt mon entourage me démontre que l on se sert de moi. Ce qui est faux bien entendu , c est lui qui ce sert de moi. Mais voilà l emprise qu un PN exerce sur ça victime malheureusement la victime le vois que lorsque elle le quitte définitivement . Problème d argent, mensonges,trahison, tromperie,violence , je crois que je ne suis jamais rester enfermer dehors aussi souvent dans ma vie, gendarme , bref il savais toujours retourner la situation a son avantage et me faire passer pour la fille de service . Depuis quelque jours on ne se parle plus, je le vois un petit sourire au coin des lèvres , son tel qu il cache des que j arrive dans la pièce lol j avais compris qu il cherchais une autre victime. Un matin je décide de fouiller son tel non sans peur qu il se réveille et exerce sa violence . Et je trouve des SMS a une certaine Maelle ou il lui dis « je t aime « , je repose le tel et note ce numéros, car bien des fois j avais trouver des choses sur son tel mais n avais jamais pris le temps de noter . Je sort fumer pour me calmer et éviter de lui demander des explications, je le laisse partir au travail en le regardant droit dans les yeux car je sais que pour moi c est la deniere fois qu il me vois . Je saisis un sac puis deux range ce que je peux y m’être pour ma fille et moi même et part a pieds chercher des billet de TGV direct Montparnasse . Sur le chemin je me souviens avoir appelé mon papa a qui j ai dis je serais a Paris a 16h30 , je part a jamais . Mon père pleurais au tel car souvent ma famille on eu peur du coup de téléphone tôt ou tard le matin pour annonce une mauvaise nouvelle. Je rentre , j ai tellement peur qu il rentre a l improvises que je décide de frapper chez mes voisin pour qu ils m emenent a la gendarmerie faire une main courante laisse une adresse pour ne pas être accuser d enlèvement d enfants .puis je laisse la bague sur la table et les clés dans sa boîte au l’être et part sans me retourner . Jusqu a temps que les portes du TGV se referment j ai eu peur qu il m empêche de partir . C était le 8 avril 2011 ! J étais enfin libre ! Et je n avais plus peur . Bien sur il m as fallu du temps pour me reconstruire mais croyez moi si dans mon histoire vous vous y reconnaissez , partez! La liberté n’ a pas de prix! »

  12. Julie dit :

    J ajouterai une longue Année de procédure pour la garde de ma fille , lui ne l as pas revu depuis le 7 avril 2011 au soir . Il n a jamais chercher a la voire n est venu qu au premier jugement ou il devais donner de nombreux document qui bien entendu n a jamais donné. Le juge m a accorder la garde exclusive ainsi que l autorité parental exclusive également . Ce que j en retiens s de cette navrante histoire de ma vie c est qu effectivement il faut savoir faire le tri mais ce n est pas facile quand on aime ce pervers narcissique .A l heure actuel j ai refait ma vie avec une personne très bien qui donne des valeurs a ma famille et que ma fille appel Papa. Je ne souhaite pas que ma fille vois son vrais père qui n est autre qu un fou qui s ignore en somme. Il y a quelque temps j ai appris qu il avais regret sa vie avec cette femme, qu il était heureux mais toujours mariée a son ex femme ce dont je n ai jamais su d ailleurs père de trois filles de trois femme différentes qu il ne vois pas .si le premier week-end il m avais dust tt cela je serais partie tel l oiseau dans bip bip le coyote . Le grand paradoxe du pervers narcissique c est de paraître normal au yeux de tous voir même très sympathique . Sérieusement nul ne mérite vivre ce que j ai vécu durant plus de deux ans .je suis tjrs en relation avec sa mère qui ne souhaite plus lui parler ainsi que son frère et sa sœur . Le plus triste dans tt cela c est que j ai essayer en tant que femme de prévenir ça nouvelle compagne mais le processus d emprise du pervers narcissique était déjà bien encré en elle je n ai eu le droit qu a des insultes et a une certaine forme de jalousie de sa part. Alors même si l amour est la .que vois l aimez plus que tout partez car un jour cela finira mal croyez moi.je ne suis pas indemne de tt cela , des relais de ma vie passe me joue des tours parfois mais je suis très bien entouré. J ai été voir une psy je pense que j ai fait cette démarche dans le but de comprendre e que j avais fais pour qu il soit comme cela . RIEN. La malade n était pas moi mais bien lui et il le seras a vie car les PN ne prennent jamais conscience de ce qu ils sont .

  13. Laïyana dit :

    Bonjour,

    Je ne pose beaucoup de question par rapport à mon mari. L’idée de se renseingner sur les PN ne vient pas de moi,( personellement ne l’aurais jamais supsconner de PN), c’est ma belle mere la femme de mon pere qui ma dit que mon mari en avait toute les caractéristiques.
    cette idée lui est venu aprés un grave incident entre ma famille et mon mari.
    Je m’explique.
    Il y a environ un mois de çà, aprés une dispute qui a pris comme d’habitude un dimension disproportionné, parce que mon ne me laisse pas travailler, il gagne trés bien sa vie donc estime que je n’ai pas à travailler, comme toute femme j’ai des besoin des envies et je lui ai demandé d’aller à yves rocher pour un soin, et là le drame à commencer quand il n’a pas voulu et que je lui ai dit « mais tu n’est pas à la hauteur de ton rôle de mari » et la j’ai eu le droit à toute les insultes du monde, se genre d’insulte qui vous met sous terre.
    La dispute fait de plus en plus de bruit, il me frappe( ce n’est pas la premiere fois), il sort et là sa soeur m’entend pleurer ( parce qu’on habiter chez ses parents depuis le mariage)
    elle vient me voir et me voit pleurer et elle comprend tout de suite qu’il ma encore frapper.
    A ce moment la, dans ma tête je ne reflechis plus, j’apelle ma belle mere et lui dit que je rentre demain.( mes parents habite la region centre et lui l’ile de france)
    Quand il rentre il me trouve endormi et me reveillé brutalemnt en m’insultant, bref on se rendort, le lendemain matin il me reveille en me disant  » t toujours motivé à partir » je lui repond que oui.
    Et la prendant presque 1h il ne me laisse pas sortir de la maison,il voulait me ramener chez mes parent mais g t térifié à l’idée d’etre avec lui.
    j’arrive à me faux filer et je sort.
    il me suit en voiture, et me fait monter dans la voiture.
    on roule et arriver presque chez mes parents ils s’arretent sur un parking, et me frappe.
    j’arrive chez mes parents, et je lis sur le visage de mon pere de la tristesse me voir rentrer en boitant…
    je rentre m’allonge et dort.
    je dort pendant presque 24h…avec mes problemes de baisse de tensions ce genre de chose m’affaiblit énormement.
    il m’a ramener chez mes parents sans rien, pas un vetement pas 1euro, rien mon pyjama sur moi et c tout en me prenant mon téléphone aussi.
    et la je suis perdu, je pese le pour et le contre, et en regardant la situation de loin je me dit , je n’ai pas d’avenir avec lui.
    Le lendemain mon pere part en voyage pour 1 semaine, et me donne des directives, il me dit que quoi qu’il se passe, je ne repart pas avec lui tant qu’il n’est pas rentrer.
    1 jour passe, 2 jour passe, 3… et la sa soeur m’apelle, me dit qu’il ma dit de prendre le train et de rentrer.
    Je lui dit qu’il est hors de question que je rentre.
    elle me rapelle, je lui redit que jene rentrarai, il commence à me menacer du divorce que si je ne rentre pas il divrocera, je continue à dire que je ne rentrerai pas.
    La nuit tombé,il apelle sur le téléphone à ma belle mere, lui disant qu’il veut me parler, elle lui dit qu’il est hors de question qu’il me parle.
    Et là, il lui sort les pire insultes, il l’insulte de tout les nom…
    c’est un choque pour ma belle mere, elle ne s’imaginer pas qu’il était capable de parler parler comm çà, il est pour tous lemonde le gendre idéal, le fils parfait, l’ami qui est là, beau trés intelligent avec in QI supérieur à la moyenne,ambitieux, qui à un charme renversant…
    Une heure plus tard sa soeur me previent qu’il a rammasser mes affaire et àpris la route pour me les ramener, et là g peur,g trés peur…
    mon pere n’est pas là, je sais qu’il est dans un état de rage pas possible, je pense à mes fere et soeur, tout se bascule dans ma tete.
    il arrive, et sonne au portail, mon frere sort et lui dit de poser mes affaires et de partir.il ne veut pas partir,, je l’entend crier mon prénom dehor en frappant sur le portail.
    je m’etait enfermer dans une des chambre à l’étage, ma belle mere sort, et il l’insulte de plsu belle.
    je decide d’aller le voir mais de lui parler à travers le portail, ma belle mere appelle la police.
    sa crie, sa pleure, sa insulte de tout les sens…
    Mes freres terifier de la scene décident d’aller chercher des couteux et des batons,il n’on que et 15 et 11 ans…
    il me dit de monter dans la voiture, je lui dit que je ne reviendrais qu’avec certaine conditions, il me dit qu’on parlera de tout sa en voiture, sa a durer presque 3 heure…
    mon pere à était prevenu et suivait la scene par téléphone, il me supliez de pas partir avec lui que je devaris attendre qu’il rentre, mon pere la appeler égalemnt, et lui aussi il l’a insulter.
    j’ai fini par remonter avec lui, non pas parce que je voulais remonter avec lui, mais je me suis imaginer 1 n semaine parés au retour de mon pere s’il décidait de revenir, avec mon pere sa se terminerais en bain de sang et sa jene me le pardonnerais jamais.
    J’ai ramener avec moi une peur, un stress que j’ai afligée à ma famille pendant quelque jour… je ne voulais leur imposer sa plus longtemps…. j’ai donc décider de rpartir avec lui, je me rapelle encor la phrase d’un de mes petit frere qui n’a que 7 ans, qui ma dit, je veux pas que tu meurt grande soeur,reste ici, ne part pas.
    bizaremment cette phrase m’a fait comprendre qu’il était capable de tous qu’il ne repcterait rien, et qu’il fallai que je parte.
    Sur le route du retour, on parle, et j’ose enfin lui parlez, de tous ce qui ne va pas,je lui demande de prendre des engagement, et à cemoment la je me dit, peut etre quil a compris…
    1 journée passe..
    2 jour plus tard,aprés une dispute encore bizarre au magasin, je décide de ne pas tenir tete pour ne pas leprovoquer… je garde le silence jusqu’à ce qu’on rentre à la maison.
    et la garer en abs de la maison, il repart dans un engeulade, et la il me ressort mon passé, m’insulte de tout les nez, me dit de dire que je suis une merde, je le dit, juste pour ne pas l’enervé, on sort de la voiture on monte les escaliere et là il me dit que je devrai m’excuser de lui avoir enmener la police, et me fait redescendre les escalier pour retourner a la voiture, se remet a m’insulter et me frappe.
    je comprend alors qu’il n’y a plus rien a faire, je me suis fixer comme point final s’il relever la main sur moi.
    depuis nous avons aménéger dans notre appartement et je le vois d’une toute autre maniere, je met de la distance entre nous, et bizaremment il est gentil, mais au moindre petit truc qui ne lui plait pas on sait qu’il cherhce la petite bete pour s’emporter.
    je ne sais pas ce que j’attend pour partir, je me dit sans cesse qui’il faut que je parte surtout quand je lis les sites sur les PN.
    Depuis que j’ai découvert sa, je passe le plus claire de mon sur ce genre de site comme une sorte d’addiction, comme si j’essayer en vain de me convaincre qu’il en est un.
    Je l’aime de tous mon coeur malgrés tous a, et je ne sais vraiment pas comment faire, ni comment me comporter.
    Je me dit que peut etre avec le temps il shbituera à moi et que si on a des enfants il me repsctera peut etre plus, je sais pas..
    Voilà une anecdote parmis tant d’autre…désolé de m’avoir autant étaler…

  14. guillaume dit :

    ok les hommes, mais il esiste des femmes!!! et je viens d’en faire l’amère expérience. (4,5 années de galère qui viennent de se terminer), je vais vous la servir en plusieurs épisodes avec le plus de détails possibles, pour me libérer, et si ça peut servir à quelqu’un, d’ailleurs j’ai envie de pleurer en écrivant ces lignes tellement je me sent minable….

    Episode 1- La rencontre:
    Après être resté plus d’un an seul, je décide de m’inscrire sur un site… et je rencontre Mag!C’est elle qui m’aborde, très directe, critiquant mes goûts de lecture, mais pas grave elle partageait des valeurs comme la fidélité par exemple… Nous nous téléphonons, vidons notre batterie, sa voie était féminine, belle, je lui dis que j’adore les arts martiaux, la culture asiatique, elle me parle de geisha, j’avais l’impression d’avoir mon échos coté féminin et on décide de se rencontrer le lendemain, espèrant que l’on se plaira.. la rencontre se fait le 1/05/2008, je me souviendrai toujours de cette date, encore maintenant la plus belle soirée de ma vie…la soirée se passe magnifiquement, nous nous embrassons, nous terminons à l’hotel… là première alerte! Elle s’en prends à la pauvre petite qui tenait l’accueil, sous pretexe qu’elle payait et que la petite n’avait pas réagit promptement à son humour… Elle voulait avoir le nom de son responsable et tout, à 2H du mat scandale au mercure, la petite était terrorisée. Je me dis bizzare, et j’ai eue envie de m’en aller mais honnêtement j’étais tellement en manque d’amour et de sexe, la soirée était tellement belle jusque là, et elle me plaisait tellement, puis comme on avait un peu bu… La nuit se passe magnifiquement, elle était sensuelle, ouverte, magnifique… j’avais envie de la revoir…
    Je prend mes enfants le WE, et je la revoie au cinéma le dimanche soir… et au moment de se dire au revoir, je me hasarde à lui glisser « au revoir ma chérie », je l’aimais… elle me répondit alors « au revoir mon ange », le baiser fut langoureux, beau, emprunt d’une telle intensité… Je n’étais plus seul, notre rencontre était magique, la plus belle que je n’avais jamais eue dans ma vie, elle était déjà la femme de ma vie…J’étais transporté, j’avais complètement éludé l’incident de l’hotel avec cette pauvre petite… Je suis rentré ce soir là le coeur vaillant, transporté par l’amour…. Les 2 semaines qui suivirent ont été magiques magnifiques, elle avait une libido à hauteur de la mienne, on discutait, on faisait l’amour, on rediscutait et on refaisait l’amour, quant on était séparé on s’envoyait des mots doux par mail… elle me dit qu’elle n’avais jamais connu un tel amour, de telles sensations,un tel désir, je me rappelle elle me disais que c’est une histoire de peaux et que nos phéromones étaient compatibles, que c’était si rare et que nous devrions nous marier…
    Je me disais que c’était « une telle évidence » mais je me fixe dans ma tête 3 ans, car j’avais déjà eue l’expérience du mariage, et bon au bout d’une semaine… c’était peu être un peu rapide pour fixer quoi que ce soit de cet ordre là…
    Elle m’avait harponné, voilà pour le 1er épisode!

    Dans le second épisode, je vous relaterai comment elle a dit adieu à sa victime précédente…. le pauvre Mat….

Laisser un commentaire